Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Bienvenue et Merci à tous...

ACCUEIL           English Version         Contact

 Cyclisme Féminin, le Blog de Gwéna.

FLASH INFO

Vive le cyclisme féminin !

Tour de Bretagne Féminin

P1210945.JPGElisa LONGO-BORGHINI (ITA - Hitec)
vainqueure du TBFI 2014

MES COUPS de COEUR

photoGwéna avec
Marianne VOS 
(à Plouay 2012)
championne olymique
championne du monde
vainqueur de la CDM

10669035_758447244215919_8799963747304348114_o.jpgGwéna avec
Pauline FERRAND-PREVOT
(à Plouay 2014)
championne du monde 2014
chp de France 2014
3ème à Plouay 2014
vainqueur La Flèche Wallone 2014

medaille2012.jpgUne prestigieuse
distinction:
Médaille de bronze
Jeunesse et Sports
N°142 avril 2016

ABONNEMENT 2016

Le Diaporama Anniversaire 10ans !

gwena2.jpgUne prestigieuse
récompense

juillet2013-2058.jpg14 juillet 2013
Tour de Bretagne
avec Audrey CORDON

 

MES ACCREDITATIONS PRESSE

accred_plouay_2013.jpg acred_Plumelec_2013.jpg
accreditation tbfi2011

acred_cholet_2013.jpg

 

 
Accreditation-RouteFrance2010.jpg carte_presse.jpg

En voici quelques unes ... Plouay, TBFI, chpts France...

29 mai 2010 6 29 /05 /mai /2010 04:16

Attention

CE SONT TOUTES LES COURSES FEMININES DANS LE MONDE QUI SONT EN DANGER.

NOUS DEVONS REAGIR. QUE FAIRE ?

FAITES DES PROPOSITIONS. NOUS DEVONS NOUS BATTRE.

Articles à lire d'urgence en cliquant ici

  Beaucoup de remontées me sont parvenues concernant la désafection des féminines au départ des épreuves notamment régionales. Beaucoup de déception et de découragement qui pourraient conduire à d'autres suppressions d'épreuves en 2011. Andel, Esvres sur Indre, Lesneven,et tout récemment Mme THOMAS, organisatrice de la plus grande course par étapes en France, le Tour de l'Aude qui s'interroge gravement sur l'édition 2011 dans un article paru dans L'indépendant, sont autant d'exemples récents. Que va devenir le cyclisme féminin ? Quand il y a des concurentes, il manque les finances. Quand il y a des courses en régions, les filles sont de plus en plus absentes ! Il existe des bénévoles motivés mais pour combien de temps ? De guerre lasse... Alerte rouge avant l'irrémédiable. Il est encore temps de réagir...

Repost 0
Publié par Gwéna - dans News
27 mai 2010 4 27 /05 /mai /2010 05:21

Les 3 étapes qui nous ont passionnés tout le week-end de la Pentecôte sous l'objectif de Sébastien RIO, un pro de la photo. Si vous voulez en prendre plein les yeux ... IMPRESSIONNANT !!! 

L'ALBUM PHOTOS

Ronde-de-Bourgogne-2010 0156

essai

Repost 0
Publié par Gwéna - dans News
26 mai 2010 3 26 /05 /mai /2010 18:37

La dernière en date s'est composée pour la Ronde de Bourgogne 2010: Epinay-sur-Seine - Provence.

060.JPG

De gauche à doite : Mireille Robin, Isabel Caetano, Fleur Faure, Angela Fernandes, Fiona Cassandro et Anaïs Moniz. Photo de Duarte PEREIRA, transmise par Michel LEROUGE .

Vous aurez remarqué le logo de La Gazette du Cyclisme Féminin sur les maillots. sponsor chez Epinay-sur Seine.

Michel LEROUGE a longtemps managé des équipes mixtes et a obtenu des résultats probants avec par exemple la victoire du Tour de Haute-Vienne en 2003 (Elisabeth Chevanne-Brunel).

logogazette2007

Repost 0
Publié par Gwéna - dans News
26 mai 2010 3 26 /05 /mai /2010 13:09

C'était dimanche de la Pentecôte du côté de Montbard ... ADMIREZ ce sprint ! La photo est de Sébastien RIO, photographe de grand talent, attitré auprès de l'équipe Vienne Futuroscope et aussi pour La Gazette du Cyclisme Féminin. Une pure merveille. Admirez le jeter de vélo ... aussi 2 façons de le faire. Sans doute Pascale JEULAND détient la meilleure technique face à l'Australienne Lauren KITCHEN. Fantastique ! Pas championne du monde sur piste pour rien la Bretonne !!! Bravo.

sprintPascale.jpg

Repost 0
Publié par Gwéna - dans News
25 mai 2010 2 25 /05 /mai /2010 17:04

Même si elles n'ont pas pu déloger Pascale Jeuland de la tête du général, les Australiennes ont enlevé la dernière étape après avoir enregistré deux deuxièmes places.

pjRDB.jpg

La moutarde (de Dijon) est bien montée au nez des Australiennes mais la mayonnaise (de Dijon) a mieux pris chez les Vienne Futuroscope (commentaire humour de Gwéna)

Domination. Seules Vienne-Futuroscope et l'équipe australienne ont empoché des victoires d'étape.

La logique a été respectée. Vainqueur du classement par équipes, par points, de la Montagne et de la meilleure jeune, l'Australie, qui a placé deux filles sur le podium final, s'est offert une victoire d'étape.

Un succès qui s'était dérobé d'un boyau dimanche et pour onze secondes dans le chrono par équipes matinal, qui a ruiné les espoirs de victoire finale de Kitchen.

Donc quand Annick Le Helley a secoué le peloton dès le premier tour du criterium, elles ne se sont pas fait prier. Taylor plongeait dans sa roue avant d'être rejointe par un groupe tiré par Spratt. L'écart grimpait puis plafonnait à 1'50 (7e tour), lorsque Vienne-Futuroscope protégeait son maillot jaune en imprimant un tempo en tête de peloton.

Jeuland en patronne

Au 12e des 18 tours, alors que la marge des échappées flirtait avec la minute, Spratt giclait dans la seule bosse du circuit et emmenait la championne d'Aquitaine, Emilie Blanquefort. Mais les réserves de la Française étaient trop entamées. « J'étais cramée. Dans les quatre derniers tours, je ne voyais plus rien», avouait-elle.

Et lorsque l'Australienne s'est levée pour lancer le sprint, Blanquefort n'a pas répliqué, se contentant finalement du maillot ''coup de cœur'', qui récompensait sa combativité.

Derrière, Pascale Jeuland, au marquage de Kitchen toute la course, mettait un point d'honneur à régler le sprint du peloton. Sa victoire aussi était méritée.

Matthieu Boedec Le Bien Public

Repost 0
Publié par Gwéna - dans News
25 mai 2010 2 25 /05 /mai /2010 17:00

Entre la route et la piste, son cœur balance. Seulement, c'est sur l'anneau que la Bordelaise d'adoption a écrit les plus belles lignes de son palmarès.

PJchmpMonde

Multiple championne de France chez les jeunes, elle est devenue, en mars dernier, championne du monde de la course aux points à Ballerup (Danemark). Son plus beau souvenir. « ça fait du bien de gagner une course comme celle-là », soufflait celle qui, jusqu'alors, collectionnait les places d'honneur. « En plus, c'est hiver j'ai failli tout plaquer. Avec mon travail (elle est aide-soignante) et le vélo, je ne m'en sortais pas. » Mais Pascale Jeuland a été inspirée. Un titre de championne du monde et une Ronde de Bourgogne plus tard, la voilà tournée vers l'avenir.

Après les championnats de France sur route, fin juin, sur piste, en juillet, elle attaquera les manches de coupes du monde. Son objectif ? « Les Jeux Olympiques de Londres. Je m'entraîne pour ça », glisse-t-elle du haut de ses 23 printemps. En attendant, elle n'a pas traîné à Montbard. En effet, elle était attendue à 7 heures ce matin sur son lieu de travail... MB Le Bien Public

Repost 0
Publié par Gwéna - dans News
24 mai 2010 1 24 /05 /mai /2010 15:48

Bientôt résultats et infos mais sachez que c'est la Pascale JEULAND (Vienne Futuroscope) qui enlève la seconde Ronde de Bourgogne chère à Sylvie GAILLON.

pascale Jeuland

Repost 0
Publié par Gwéna - dans News
24 mai 2010 1 24 /05 /mai /2010 05:14

Parties dès le septième kilomètre, Pascale Jeuland et l'Australienne Lauren Kitchen sont finalement allées au bout de leur périple pour se disputer la victoire à la photo-finish.

C'est deux-là ne se sont pas quittées de la journée. Après avoir ouvert la route pendant plus de 100 km, disputé un sprint plein de suspense, elles se sont donné une accolade sincère, qui résumait l'harmonie qui leur avait permis de jouer un drôle de tour à un peloton spectateur.

En effet, lorsqu'elles ont profité du vent - qui soufflait favorablement en début de course - pour s'échapper, elles ne pensaient pas aller au bout. « Je suis une sprinteuse et, je me suis dit que ma seule chance était de partir tôt », racontait Pascale Jeuland, versant entre joie et surprise.

pjrb1.jpg

Mais en compagnie de la 7e des Mondiaux juniors 2007, elle a creusé un écart devenu rapidement rédhibitoire. Monté à 1'15'' après quelques kilomètres de fuite, il atteignait 2'27'' au km 27 et 5'10'' au sommet de l'interminable bosse de Flavigny-sur-Ozerain (km 49). La messe était dite, comme l'indiquait d'ailleurs l'épaisseur d'un peloton qui s'égrenait au compte-gouttes.

Pour un boyau

A Ménétreux-le-Pitois (km 77), Jeuland et Kitchen, qui échangeaient en anglais, comptaient même 7'42'' d'avance alors que la course venait de se décanter, fragmentant le peloton en plusieurs groupes.

Mais leur marge allait progressivement se réduire. Et la succession des difficultés grippait progressivement les moteurs. « J'avais des crampes dans les deux derniers grimpeurs », indiquait Jeuland. « ça devenait de plus en plus dur », ajoutait Kitchen.

En descendant vers la vallée de la Brenne, l'écart se stabilisait autour des cinq minutes, sur un groupe de 14 éléments neutralisé par les coéquipières des deux fuyardes.

Finalement, c'est Kitchen qui lançait le sprint, « peut-être d'un peu trop loin » confessait-elle. Collée à sa roue, Jeuland remontait centimètre par centimètre et se jetait sur la ligne pour s'imposer d'un boyau. « J'ai même failli tomber », précisait celle qui se voyait d'abord à la deuxième place.

Tout va donc se jouer ce matin lors du chrono par équipes puisque le criterium final ne devrait pas avoir d'incidence sur le général. « J'ai confiance en mon équipe », confiait Pascale Jeuland, alors que Lauren Kitchen renchérissait : « Tout est possible car l'équipe est très forte. » ça promet.

Pour la Dijonnaise Annick Le Helley, dixième, l'explication est légèrement différente. « Ce qui est vraiment étonnant, c'est qu'elles n'aient pas réagi plus tôt. Ensuite, tout le monde a rejeté le travail sur l'autre », décrivait celle qui s'est accrochée pour rester dans le groupe de contre.

Sauf catastrophe, le général est donc largement dessiné. « Pour les deux premières places, en effet, c'est grillé », s'amusait la Dijonnaise avant d'enfiler son maillot distinctif de première Bourguignonne.

matthieu boedec Le bien Public

1. Pascale Jeuland (Team Vienne Futuroscope)

2. Lauren Kitchen (Australie)

3. Amélie Rivat (DN Chambéry) à 4'41

4. Sophie Creux (DN Chambéry) à 4'42

5. Amanda Spratt (Australie) m.t.

6. Emilie Blanquefort (Grand Sud Ouest ) m.t.

7. Ludivine Loze ( DN Midi Pyrénnées) m.t.

8. Marion Azam (DN Midi Pyrénnées) m.t.

9. Audrey Cordon (Team Vienne Futuroscope) m.t.

10. Annick Le Helley (DN Asptt Dijon)

Repost 0
Publié par Gwéna - dans News
23 mai 2010 7 23 /05 /mai /2010 18:34

logo francetvAllez jeter un oeil sur le site de France3 pour voir le reportage résumé sur la 1ère étape de la Ronde avec Sylvie Gaillon - Direction Montbardpour 6 mn de direct. Bravo à France3 Bourgogne !

- les images du sprint

- interview à chaud de la Bretonne

- un reportage sur l'équipe de Bourgogne Cyclisme Féminin ASPTT Dijon

- Sylvie Gaillon au micro de c. Moccozet pour présenter la Ronde et son rôle, son équipe et avec évocation du cyclisme féminin en général

Demain la télévision sera encore présente. c'est une bonne note et avec Internet c'est accessible pour tout le monde.

La vidéo cliquez ici

Repost 0
Publié par Gwéna - dans News
23 mai 2010 7 23 /05 /mai /2010 07:10

afficherondeEn l'absence de la tenante du titre, Jeannie Longo, la course promet d'être débridée. Elle sacrera en tout cas une fille en forme. Une absence qui est peut-être un mal pour un bien. En effet, sa domination outrageuse lasse au sein d'un peloton féminin qui souffre de son ombre. Cette fois, les concurrentes ne se contenteront pas de courir pour la deuxième place. « ça va donner plus de pétillant à l'épreuve », se réjouit l'organisatrice dijonnaise, Sylvie Gaillon. En effet, l'an dernier, une forme de résignation avait gagné le peloton, une fois Longo partie vers la victoire. « Cette fois, la course sera différente », pronostique la dirigeante de l'ASPTT Dijon. « ça va permettre de revaloriser le cyclisme féminin qui ne repose pas uniquement sur Jeannie Longo. »

La course promet d'être belle, donc, mais cela résulte aussi de son programme. Car après une première étape « très dure », juge le président semurois Arnaud De Vecchi, figureront un contre-la-montre par équipes et un critérium dans les rues de Montbard.

Cet après midi, c'est l'étape reine qui attend les concurrentes. 112 km d'un circuit vallonné qui comprend notamment cinq Grand prix de la montagne entre le 48e et le 86e kilomètre. « L'an passé, la course s'était décantée dans la difficulté de Flavigny-sur-Ozerain », se souvient Sylvie Gaillon, qui a placé l'Australie, les Danoises et les deux formations UCI au rang de favorites.

Ensuite, les organisateurs ont souhaité souligner la dimension collective du cyclisme en programmant un contre-la-montre par équipes, lundi matin, avant un ''défilé'' dans les rues de Montbard, qui ne devrait pas bouleverser le classement général mais offrir un beau spectacle à un public attendu au moins aussi nombreux que l'année dernière

4 056 € de prix seront distribués.        Liste des engagées

23/05 - 1ère étape: Montbard-Montbard - 112 km

24-/05 - 2ème étape: CLM par équipe à Montbard - 22 km

24/05 - 3ème étape : circuit 18 X 3,6 km dans Montbard - 65 km

Repost 0
Publié par Gwéna - dans News