Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue et Merci à tous...

ACCUEIL           English Version         Contact

 Cyclisme Féminin, le Blog de Gwéna.

FLASH INFO

Vive le cyclisme féminin !

Tour de Bretagne Féminin

P1210945.JPGElisa LONGO-BORGHINI (ITA - Hitec)
vainqueure du TBFI 2014

MES COUPS de COEUR

photoGwéna avec
Marianne VOS 
(à Plouay 2012)
championne olymique
championne du monde
vainqueur de la CDM

10669035_758447244215919_8799963747304348114_o.jpgGwéna avec
Pauline FERRAND-PREVOT
(à Plouay 2014)
championne du monde 2014
chp de France 2014
3ème à Plouay 2014
vainqueur La Flèche Wallone 2014

medaille2012.jpgUne prestigieuse
distinction:
Médaille de bronze
Jeunesse et Sports
N°142 avril 2016

ABONNEMENT 2016

Le Diaporama Anniversaire 10ans !

gwena2.jpgUne prestigieuse
récompense

juillet2013-2058.jpg14 juillet 2013
Tour de Bretagne
avec Audrey CORDON

 

MES ACCREDITATIONS PRESSE

accred_plouay_2013.jpg acred_Plumelec_2013.jpg
accreditation tbfi2011

acred_cholet_2013.jpg

 

 
Accreditation-RouteFrance2010.jpg carte_presse.jpg

En voici quelques unes ... Plouay, TBFI, chpts France...

1 octobre 2013 2 01 /10 /octobre /2013 04:36

J'ai tout simplement demandé à l'entraineur national, Dany BONNORONT, comment s'était passé le championnat du monde en ligne de samedi dernier. Ses propos sont convainquants, la parole à Dany :

"C’était un championnat magnifique, la ville de Florence semble être une petite merveille (on n’a rien visité évidemment). Nous sommes passés dans les rues du centre ville pendant le chrono, puis pendant la course en ligne juste avant d’attaquer le circuit qui, lui, n’y repassait plus.DSCN4218--Copier-.JPG L’une des photos illustre les bâtiments magnifiques, qu’on ne connait pas. Tu as vu le monde sur les côtés…et derrière que des magasins de grande marque…DSCN4261--Copier-.JPGCôté championnat, nous sommes tous très conscients de la suprématie de Vos, mais d’autres montent, très vite. Les italiennes étaient très fortes, Ratto, Longo Borg et surtout V D Breggen, qui était très déçue de ne pas figurer sur le podium. C’est un peu la rançon de son dévouement pour sa leader et une partie de la victoire de Marianne lui revient. Elle fera bientôt son propre chemin je pense. L’année prochaine elle est chez Rabo elle aussi, encore freinée pour quelques temps mais en progression certaine.

Pauline fait partie à 21 ans de ces jeunes talents. Il lui manque peu de choses pour être avec les toutes meilleures. Elle a le mental, son physique monte. Il faut savoir grimper très vite, encaisser les attaques à répétition à vive allure et après avoir roulé très vite sur le plat. Avant d’arriver sur le circuit, ce sont Audrey, Elise et Aude qui ont contrôlé les attaques pour l’équipe de France. L’allure s’est encore accélérée en arrivant sur Florence, il fallait déjà être très bien placée. La 1ère montée a été très sélective malgré 5 passages en tout. Pas de course d’attente, pas de bon de sortie avant. DSCN4232--Copier-.JPGEnsuite les filles placées ont réussi à tenir l’allure et seulement elles. Pas moyen de revenir, pas de répit non plus en descente. La course s’est faite « à la pédale » comme on le dit en jargon cycliste. Tu connais la suite. Lâchées les unes après les autres, les filles décrochaient du peloton qui s’amenuisait tandis que devant les attaques continuaient à disséminer les effectifs.

Aude n’a malheureusement jamais eu de jambes, mauvais jour pour elle. Audrey et Elise ont accompagné un maximum nos grimpeuses, essayant de les économiser.

Côté climat, mon compteur de voiture affichait 39° Celsius.

Edwige et Audrey bien placées avant Florence, se sont faites déborder avant la montée et se sont accrochées pour remonter. Peu de cartouches étaient autorisées, Edwige a trouvé davantage de ressources, mais pas assez. Ce genre d’effort est vite fatal à ce niveau…DSCN4242 (Copier)Pendant ce temps Christel perdait « la lumière », sa vue se troublait et elle basculait dans un malaise la poussant hors course. Elle a repris ses esprits doucement en présence des forces médicales de la course. Bien hydratée pourtant, avant et pendant, habituée à la châleur, son état est difficile à expliquer. Nous avions d’ailleurs préparé nos championnats sur le Tour de Toscane (les unes en Equipe de France, les autres dans leur Team respectif). L’objectif étant de nous familiariser avec les conditions locales et les coureuses en forme : climat, profils géographiques, peloton, ultime confrontation, nourriture locale etc.

Pas de regret pour Pauline, quelques fautes de placement pour d’autres auraient quelque peu modifié leur course.

Il nous faut encore et toujours travailler, plus fort, avec de la distance à haut rythme, du rythme en bosse, après avoir déjà roulé vite sur le plat…Il faut aussi beaucoup de fraîcheur et de concentration.DSCN4225--Copier-.JPGCe type de championnat reste exceptionnel de part sa dureté. De bons éléments de l’Equipe de France vont rejoindre ou continuer en Teams. Leur niveau, si les conditions de programme et d’accueil leurs sont favorables, devrait faire un bond. Les regrouper devient « accrobatique »…mais les enjeux restent séduisants et motivants car elles sont très motivées."

MERCI DANY et BRAVO à l'EQUIPE DE FRANCE ! Bonne coupure pour la plupart ! Veste de vélo

Partager cet article

Repost 0
Publié par Gwéna - dans Championnats du Monde