Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue et Merci à tous...

ACCUEIL           English Version         Contact

 Cyclisme Féminin, le Blog de Gwéna.

FLASH INFO

Vive le cyclisme féminin !

Tour de Bretagne Féminin

P1210945.JPGElisa LONGO-BORGHINI (ITA - Hitec)
vainqueure du TBFI 2014

MES COUPS de COEUR

photoGwéna avec
Marianne VOS 
(à Plouay 2012)
championne olymique
championne du monde
vainqueur de la CDM

10669035_758447244215919_8799963747304348114_o.jpgGwéna avec
Pauline FERRAND-PREVOT
(à Plouay 2014)
championne du monde 2014
chp de France 2014
3ème à Plouay 2014
vainqueur La Flèche Wallone 2014

medaille2012.jpgUne prestigieuse
distinction:
Médaille de bronze
Jeunesse et Sports
N°142 avril 2016

ABONNEMENT 2016

Le Diaporama Anniversaire 10ans !

gwena2.jpgUne prestigieuse
récompense

juillet2013-2058.jpg14 juillet 2013
Tour de Bretagne
avec Audrey CORDON

 

MES ACCREDITATIONS PRESSE

accred_plouay_2013.jpg acred_Plumelec_2013.jpg
accreditation tbfi2011

acred_cholet_2013.jpg

 

 
Accreditation-RouteFrance2010.jpg carte_presse.jpg

En voici quelques unes ... Plouay, TBFI, chpts France...

19 janvier 2011 3 19 /01 /janvier /2011 07:24

jessica.jpgAvec 3 équipes UCI en France cette saison, nous allons découvrir ou redécouvrir des cyclistes qui restaient jusque là un peu dans l'ombre, à l'instar de la jeune Jessica LIVET qu'un quotidien local est venu interroger... Jessica: "je te souhaite de prendre beaucoup de plaisir à participer aux plus grandes épreuves internationales et d'apprendre encore vu ton jeune âge... La relève est en route, motivée et ça fait du bien..."

Formée à l’école de vélo de Bourbon-Lancy, Jessica LIVET sera cette saison l’une desJLivet.jpg plus jeunes du peloton féminin international. Son club,Bourgogne Cyclisme Féminin, devenait le troisième team UCI français. « C’est une grande motivation, » savoure Jessica Livet, qui n’a pas tardé à démontrer son envie « de tout faire pour réussir. » La jeune fille a par exemple augmenté le kilométrage de ses entraînements, n’ayant « plus peur » d’aligner des sorties de cent bornes avec les gars de Bourbon ou en compagnie de son frère. Et quand elle se retrouve seule, Jessica en profite pour durcir les parcours.

« C’est beaucoup de sacrifices, car il y a un rythme, une hygiène de vie à tenir. Mais quand je vois ce qui m’attend, je me dis que ça en vaut vraiment la peine. » Du haut de ses dix-huit printemps, la jeune fille fera figure de benjamine sur les courses internationales. Surprise ? Pas vraiment. « Ma progression est régulière mais je ne m’attendais pas à monter UCI, du moins pas si jeune. Mais quel plaisir ; c’est une joie. »

Éloge de la patience

Parmi les meilleures en minimes et cadettes, Jessica trouvait pourtant toujours une ou deux filles pour aller plus vite qu’elle. « C’était normal, je m’entraînais beaucoup moins. Je n’ai vraiment augmenté mon kilométrage qu’une fois en junior. » À bientôt susciter l’invitation de l’ASPTT Dijon. Pour un changement radical. « J’ai vite énormément progressé ; par l’entraînement proposé mais aussi grâce aux conseils. J’ai appris au contact des autres filles plus expérimentées aussi. On ne m’a pas jetée comme ça dans le grand bain. » jessicaLIVET-copie-1.jpg

Jessica avait fait ses preuves l’an passé avant d’être alignée sur une course internationale au Luxembourg. « Un autre monde. » Entre vitesse, « on tournait à quarante de moyenne », et appréhension ; « les filles n’ont peur de rien. Ca frottait énormément. Il m’a fallu apprendre à tenir ma place. » Et Jessica retient vite puisqu’elle reconnaît être ensuite arrivée « libérée, sans angoisse » au départ des championnats de France. « Mentalement, je me suis enrichie ; cette expérience a été très positive. J’ai vu que je pouvais tenir » et que ce haut niveau pouvait désormais être son terrain de jeu. Mais le cyclisme doit composer avec d’autres obligations.

Travailler le sprint

Jessica ne se voit pas renoncer à ses études et entend bien réussir son Bacc option sanitaire et social pour entamer une formation de préparatrice en pharmacie. « J’ai pu tout concilier jusque-là, il n’y a pas de raison que je n’y arrive pas cette année ; » même si les leçons pour le permis empiètent également sur l’emploi du temps. « Je veux aussi privilégier mes amis, ma famille. » Et les attentes aussi importantes. « Je vois que je m’améliore ; j’attends vraiment plus cette saison. J’ai plein d’ambitions. Je pense différemment, je suis plus résultats maintenant. »

Ce qui sous-entend de travailler à gommer cette faiblesse au sprint jusqu’alors rédhibitoire. « Ca vient petit à petit mais il faut du temps . » Jessica compense par de belles possibilités quand la route s’élève. « En plus, sur les courses internationales, le rythme est beaucoup plus rapide et aide à faire la sélection. » La Petite reine est prête pour la prise de pouvoir. (CLAUDE CASSEVILLE Le Journal de Soane et Loire)

3 nouvelles recrues: Sylvie GAILLON (à gauche sur la photo- Jessica Livet à droite)nous informe qu'elle est heureuse d accueillir dans son equipe Alexia Muffat, Flavie Montusclat et Melanie Ferrand. Voilà un effectif qui s'enrichit... de quoi ravir notre jeune Jessica. Bonne réussite à ASPTT DIjon-Bourgogne.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Gwéna - dans News